Tout repart de là

Time to restart

Voilà, comme ça, en un clic, il n'existe plus rien de ce qu'était ce petit blog sur le métal et plus globalement la musique que j'aime.
Non pas que le contenu était mauvais, mais j'ai perdu la majeure partie des images qui allaient avec les articles de fond et ça ne voulait plus rien dire du tout :)

Pour ce qui est de la ligne éditoriale, en gros on parlera toujours musique, essentiellement metal, post rock, ambient et tout groupe ressemblant à un coup de coeur.

Je vous partagerais aussi les playlists spotify que je fais mensuellement avec beaucoup d'amour et qui ne comportent quasiment aucun morceau metal.

Je reprends avec le mâle alpha ultra connu juste pour relancer ce blog


Metallica

Vous allez me dire, ouais bon Metallica c’est un peu LE groupe que même les non initiés connaissent (pour preuve, ma maman connait Metallica, et pourtant ma Maman, le métal, c’est pas trop trop son délire.). Bon à ça je répondrais qu’ils connaissent en effet “Nothing else matters” et que c’est un peu loin de résumer la richesse de la discographie du groupe. Vous allez aussi me dire que Pantera c’est assez connu , et à ça je vous répondrais, je m’en fous je fais ce que je veux, et ma maman ne connait pas donc ça suffit à écrire ce billet.

En 1994, mon premier contact avec le monde du métal fut initié par l’album ”Ride The Lightning” deMetallica et c’est tout bonnement par cet album que je ne saurais que vous conseiller de commencer votre nouvelle vie :

Metallica — Ride The lightning (Trash Metal us — 1984)

Metallica — Ride The Lightning

Ride the lightning, pour moi c’est l’alpha. LE premier album métal qui a caressé délicatement mes oreilles encore vierge de toutes guitares saturées. C’est le lancement de ma passion pour les solos de guitare, le début de ma recherche pour des groupes rapides et sans savoir, le début de 18 années d’écoute de différents genres de métal.

Ride the lightning c’est d’abord un artwork de pochette typique des années 80. Un truc qui dégage du sale et de la testostérone, y’a qu’à voir la typo du groupe pour savoir qu’on aura pas à faire un truc pour les enfants.

Mais Ride The Lightning c’est avant tout un album très bien construit avec des morceaux formant un tout mais pouvant exister indépendamment. Alors pourquoi commencer par cet album plutôt que par leur premier album “Kill Em all” ? Tout simplement car il est moins unidimensionnel, avec un son moins garage et apporte les premiers éléments progressifs qui seront réutilisés dans les 3 albums suivants. L’album est plus complexe, plus recherché et paradoxalement plus efficace que son prédécesseur.

Bien que le premier morceau “Fight Fire With Fire” rappelle un peu ce qui se faisait sur le premier album, la vraie différence apparaît dès le titre éponyme (long d’un peu plus de 8 minutes) qui jongle parfaitement entre riffs efficaces et technicité, le tout appuyé de la voix hargneuse de Heitfield (qui à l’époque a encore sa voix criarde et aiguë).

Cet album est riche et varié, suffit de voir la track “Fade To Black” (vraie première “ballade” deMetallica), qui commence gentiment et finie par un soli d’environ 2 minutes amenant un côté épique au morceau.

C’est aussi l’album où se trouve “Creeping Death” (la chanson la plus joué en live (encore aujourd’hui) par Metallica), mais surtout c’est l’album ou apparaît la dernière pièce maîtresse deDave Mustaine (chanteur/gratteux de Megadeth) remercié pour cause de “levage de coude trop assidu”. Ce “Call of Ktuluh” mérite à lui seul l’achat de l’album, cette pièce instrumentale se compose de tous les éléments formant l’album et en fait un excellent ending. On en regrette presque que (bien qu’à priori ce soit un tyran et un sacré con, ce bougre a sacrément du talent) Mustaine soit parti du groupe.

Pourquoi cet album vraiment ? *: parce que c’est mon premier album métal écouté, parce que pour moi c’est l’album le plus aboutis de *Metallica même si Master Of Puppets est aussi une tuerie ainsi que And Justice for all puis le black album. Enfin on parle du plus grand groupe de métal de tous les temps (oui oui, devant Iron Maiden).

Pourquoi vous allez kiffer ? : J’ai toujours considéré que commencer le métal par le thrash métal est certainement la porte d’entrée la plus facile, les plus grands groupes de tous les temps font du thrash métal, c’est catchy, c’est efficace et ça apporte plein d’éléments pour les différents prochains genre que nous verrons plus tard (solo, cri, riffs lourd, saleté, vitesse etc…). Et dans le genre thrash pour moi c’est l’un des meilleurs albums de tous les temps.

Julien Brionne